TUTO #DIY Terrarium sec à suspendre

Tuto #DIY Terrarium sec à suspendre en 5 étapes

Pour une déco « small is beautiful » et résolument tendance avec ce tuto #DIY terrarium sec à suspendre deux en un. Tendance terrarium d’un côté et tendance plantes grasses ou succulentes de l’autre. Le duo gagnant du jardinage d’intérieur pour celles et ceux qui souhaitent verdir leurs intérieurs tout en se disant… »je n’ai pas la main verte ».

Cela ne vous aura pas échappé, le green, le jardinage intérieur ou indoor gardening pour les anglophiles, (re)devient un véritable art de vivre et s’expose dans tous les magazines. Le jardinage d’intérieur est devenu une source de bien être.

Le terrarium sec c’est avant tout, un contenant ouvert et des végétaux adaptés à la sécheresse ou plutôt disposant d’une grande capacité d’adaptation et de résistance à l’instar des succulentes et des cactées. A la fois graphiques et aux couleurs variées, les plantes succulentes et cactées se prêtent particulièrement bien à la réalisation de composition #DIY comme pour ce tuto #DIY terrarium sec à suspendre en 5 étapes proposé par Wabi Sabi Green Studio.

Difficulté: Aucune

Temps de réalisation: 1 heure

Etape 1. Préparer son poste de travail  

Passons en revue le nécessaire:

  • Un contenant en verre transparent avec une cordelette que vous trouverez aisément en grande distribution.
  • Quelques végétaux (de type cactées et succulentes)
  • Du terreau
  • De la sphaigne
  • Quelques morceaux de mousses pour la décoration
  • Des sables de couleur.
  • Des cailloux, galets

Pour notre tuto #DIY terrarium sec à suspendre , nous avons pris du gravier bleu grossier, du sable gris et blanc ainsi que de la perlite et de la vermiculite (pour leur côté doré).

Pour les végétaux, notre choix s’est arrêté sur un peperomia dolabriformis pour ses feuilles succulentes en forme de hâche, un senecio rowleyanus avec son look de collier de perles, idéal en suspension et une echeveria.

En fonction de la taille de votre récipient, vous aurez besoin de plus ou moins de végétaux.

Pensez à les prendre en petit godet de diamètre 6.

Etape 2. On passe à la pratique, les mains dans la terre

Commencez par garnir le fond de votre contenant avec du gravier sur environ 1 centimètre. Mélangez votre terreau avec la sphaigne et humidifiez le tout (sans le détremper). Pour avoir réalisé cet atelier de nombreuses fois auprès d’associations ou entreprises, un conseil…déposez délicatement les éléments dans le contenant en verre…sinon gare à la casse et aux coupures profondes. La plupart des terrariums ouverts vendus dans le commerce sont fins.

A l’aide d’une petite cuillère remplissez sur deux centimètres le fond du contenant en laissant un espace libre entre le terreau et le verre.

Etape 3. Superposition des couches de sable

L’étape la plus redoutée ! patience et minutie sont nécessaires pour façonner les strates de sables.

A l’aide d’une cuillère prenez un peu de sable déposez le délicatement entre la paroi de verre et le terreau (ne couvrez pas le substrat c’est inutile). Une fois le périmètre réalisé (le tour du pot), continuez en alternant les couleurs et les hauteurs (effet ondulé). Finissez enfin par recouvrir l’ensemble de terreau.

Etape 4. Mise en place des végétaux et décoration

  • Dépotez vos végétaux et retirez un peu de terre de la motte,
  • Définissez l’emplacement de chacun des sujets et commencez par installer le sujet qui se trouvera au fond de votre terrarium (ceci n’est pas une obligation mais s’avère bien pratique),
  • Creusez un puit et installez le premier sujet (ici peperomia dolabriformis) et répétez l’opération avec les autres. A gauche l’echeveria et au premier plan le senecio rowleyanus,
  • Complétez en disposant la mousse et les galets, cailloux.

Etape 5. Pour finir

A l’aide d’un brumisateur, humidifiez votre composition.

Bon à savoir

Bouturage

 

Vous avez manipulé et re-manipulé vos plantes lors de leur installation dans votre terrarium et certaines parties comme les feuilles se sont détachés ? Pas de panique !

Les succulentes sont des plantes faciles à vivre et un grand nombre d’entre elles peuvent être multipliées par bouturage, notamment par bouturage de feuilles. Laisser sécher et cicatriser la plaie au niveau de la coupe à l’air libre. Un fois la chose faire, déposer les feuilles à plat dans un godet, contenant rempli d’un terreau sableux non humidifié et à l’abri du soleil direct. Quelques semaines plus tard, des racines apparaitront au niveau de la coupe puis de petites rosettes de feuilles.

Arrosage

Côté arrosage, à quelle fréquence, il n’est pas possible de répondre dans l’absolu puisque les conditions de l’endroit ou l’on entretien son Terrarium sec à suspendre est propre à la région et lieu d’accueil. Sachez néanmoins qu’il sera toujours préférable d’oublier dans un coin vos succulentes plutôt que de les arroser régulièrement. Laissez sécher complètement le mélange entre deux arrosages.

Ce TUTO #DIY Terrarium sec à suspendre vous à plu, alors faites nous partager vos réalisations sur notre blog ou page facebook.

#succulent #succulents #nature #plant #plants #succulove #garden #jungalowstyle #desert #green #succulentgarden #succulentlove #succulentaddict #succulentobsession #verticalgarden #succulentarrangement #succulentdesign

Nous réalisons des ateliers Green n’hésitez pas à

nous contacter

No Comments

Post a Comment